Le Canton, par son chef de la Sécurité Oskar Freysinger, confirme que cela sera très difficile de négocier le maintien de la Base aérienne de Sion. Le Gouvernement va préparer une stratégie d’exploitation et de développement économique de l’aéroport de Sion.

Excellente nouvelle : « L’élaboration d’une stratégie d’exploitation et de développement économique de l’aéroport de Sion devra tenir compte de la capacité de développement de ce dernier, mais également de ses limites, notamment en termes d’acceptation de la part de la population, afin de retenir un modèle démontrant un intérêt économique d’une part, mais également à même de tenir compte des intérêts des différentes parties concernées. L’agenda de réalisation de ces réflexions sera précisé par le groupe de travail à former par les différents partenaires intéressés, sous l’égide du Conseil d’Etat. »

Espérons que l’Aras  fera partie de ce groupe de travail, elle qui a déjà collaboré dans ce dossier jusqu’en 2008, avant  la décision de demander à l’EPFL d’établir ce fameux rapport toujours inexploité à ce jour !!!

Revue de presse :

20140315_ NF_avenir aérodrome de Sion

2014.03_POS_3.0038_Presence militaire en Valais_REP

http://www.canal9.ch/television-valaisanne/emissions/l-info-en-continu/14-03-2014/maintien-des-fa-18-a-sion-peu-d-espoir.html

Publicités
Cet article, publié dans Base aérienne, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s