Communiqué de presse sur l’abandon de la base aérienne de Sion

L’Aras maintient sa position d’une base aérienne à Sion, sans jets à réaction mais avec des activités moins bruyantes à définir ensemble avec les différents acteurs. En cas de départ des Forces aériennes, le Canton en collaboration avec la Municipalité de Sion, doit activer la mise en place d’une société d’économie mixte de gestion de l’aéroport de Sion avec comme partenaires les communes environnantes, les stations touristiques, les compagnies rattachées à l’aéroport civil et des investisseurs. Les frais de fonctionnement ne devraient pas dépasser les 5,5 Mios si l’on extrapole les coûts avancés par le rapport EPFL de mai 2012.

Le communiqué en PDF

Publicités
Cet article, publié dans Actualité, Base aérienne, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Communiqué de presse sur l’abandon de la base aérienne de Sion

  1. Fumeaux dit :

    Vouloir le beurre et l’argent du beurre n’est pas réaliste; peut-être devrons-nous nous contenter du « petit lait » et faire du sérac!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s